Madeleine d'Amanda Sthers

Publié le par Mariiine

                                                       090420 Madeleine Amanda Sthers

 

Il l’a vouvoyée. Il n’a parlé de rien. Ni de maisons, ni de ce lit, ni de cette fois. Est-ce un rendez-vous ? Une deuxième visite ? Il a donné l’heure d’arrivée de son avion. Le même, même jour.
Déjà deux mois plus tard. Le souvenir est bien là, brûlant sur les cuisses de Madeleine. Est-ce qu’il faut aller chez le coiffeur ? Du noir, ça mincit mais la peur aussi, le lointain. Du marine ? Du marron ? Du temps, pas beaucoup ? Que dit-elle ? Elle dit oui, je vous attendrai.
Le silence est long. « Vous me reconnaîtrez ? » essaie-t-elle. Il ne répond même pas. Elle ne sait pas comment on attrape un homme, ils lui glissent entre les doigts comme du vif-argent, et celui-là est bien plus qu’un homme. Il est celui qu’elle aime, celui qu’elle attendait.



J’ai bien aimé le style de ce petit livre, la langage est un peu cru des fois mais ce n’est pas réellement dérangeant.

Madeleine n’est pas vraiment un personnage attachant mais plutôt intéressant. J’ai eu assez souvent l’impression qu’elle n’avait pas de caractères puisque tout au long du livre elle laisse Castellot l’utiliser comme un simple objet sexuel. Elle se contente des informations qu’il veut bien lui donner et du peu d‘attention qu‘il daigne lui accorder. Par contre dans les dernières pages, on sent que Madeleine comprend enfin que cet homme ne sera l’homme avec qui elle passera le reste de sa vie et le laisse partir, tout simplement !

Castellot, lui est un personnage que je n’ai pas énormément apprécié, je l’ai trouvé trop sec, sans profondeur! Il se contente d’aller et venir dans le cœur de Madeleine sans se soucier de ses sentiments. Je n’ai pas beaucoup apprécié le fait qu’il ne cherche que son propre intérêt, mais bon je pense que sait ce que l’auteure voulait nous faire ressentir, en partie, puisque dans certains passages, Castellot dévoile quand même quelques informations sur lui. Par contre, ce que j’ai trouvé intéressant est ce contraste entre l’homme qui va et vient à sa guise dans les vies des gens et l’homme qui n’arrive pas à pleurer sur la mort de son père, cet homme qui n’arrivera sans doute, jamais à trouver le véritable bonheur.

Au niveau de l’action, il n’y a pas grand-chose à dire puisqu’il n’y en a pas tant que ça, cependant même si il n’y a pas une foule de rebondissements, j’ai trouvé ce livre intéressant !

C’est une courte lecture que je conseille !

 

128 pages

5,00 €

Le livre de poche

Commenter cet article

Iluze 23/01/2010 20:28


Il me tente bien celui-ci :).


calypso 20/01/2010 20:57


Il est quelque part au milieu de ma PAL.


Mina 16/01/2010 22:06


Bonsoir ! un petit tag :
http://les-lectures-de-mina.over-blog.com/pages/tags-2386820.html
(^-^)


Anneso 16/01/2010 16:54


je prends note de ton conseil :)


emiLie 16/01/2010 11:59


Je voulais le lire mais je me rends compte que les romans français actuels ne m'intéressent plus trop.